jeudi 13 janvier 2011

Quo usque

C'est un peu la faute de Singe-matin si je ressors mon latin. Mais il n'a aucune responsabilité dans ce qui suit incluant un langage potentiellement abusif.
Alors d'insondables crétins issus d'un croisement entre deux innommables ont décidé de ridiculiser leur pays en voulant censurer une chanson de Dire Straits.
Le conseil canadien des normes de la radiotélévision accueille favorablement la plainte d'une digne habitante de Terre-Neuve qui trouve offensant le mot faggot dans cette chanson enregistrée en 1985 et sans doute diffusée des centaines de fois à la grandeur du pays.
Selon ces tristes imbéciles qui ont honteusement rémunérés pour émettre de telles absurdités, ce qui était acceptable à l'époque ne l'est plus aujourd'hui et il faudrait que la chanson soit convenablement modifiée pour être acceptable à la lumière (fortement tamisée) des normes actuelles.
Pas un mot sur les autres paroles de la chanson qui parlent de gagner de l'argent à ne rien faire et d'avoir des "chicks", terme quand même teinté d'un certain sexisme, gratuitement. On peut se surprendre d'un laxisme aussi flagrant.
Bref cette gang de tarés, sans doute de l'extrême gauche, dont le cerveau plein de précieux neurones ne semble pas en avoir un seul qui soit fonctionnel et pour qui il faudrait se résoudre à inventer une notion de quotient intellectuel négatif s'imagine peut-être que Dire Straits va enregistrer une nouvelle version de sa chanson qui soit plus socialement acceptable aux oreilles canadiennes.
Le genre d'abrutis qui passent leur temps à réécouter les DVD de Passe-Partout à la recherche d'influences subversives et immorales.
Une autre maudite bonne raison de prôner l'indépendance du Québec.
Money for nothing

le passe-pas pantoute

5 commentaires:

Lurch a dit…

... abutere patientia mea?

Le meilleur riff de guitare des années quatre-vingt, 'sti!

Ca fait suite à la réécriture de Huckleberry Finn de Mark Twain où ils ont remplacé le mot nigger par slave. Comme cà, dans quelques décennies, les étudiants américains seront sous l'impression que les noirs étaient mieux traités du temps de l'Oncle Tom qu'ils ne le sont présentement.

Chantons en choeur:

"The little sodomite with the ear ring and the make-up
Yeah buddy, that's his own hair
The little sodomite got his own jet airplane
The little sodomite is a millionaire"


Merci Terre-Neuve!

le neurone ectopique a dit…

Un jour ils remplaceront le roi des crosseurs par docteur.

la joke privée

RAINETTE a dit…

déjà fait : Guy Laliberté a obtenu un doctorat honoris causa de l'Université Laval. Il est maintenant Docteur.

RAINETTE a dit…

même si je connais pas VOS inside .

le neurone ectopique a dit…

Rainette, il ne faut pas nous en vouloir. Plus de 45 ans d'amitié. Et des circonstances pénibles. La place est publique mais les propos peuvent être impossible à décoder pour le commun des mortels.

le jardin secret