samedi 4 février 2012

Shafia

Le verdict de culpabilité dans l'affaire Shafia n'a pas surpris.
Il me semble toutefois qu'il renferme une grande injustice : la culpabilité du père fait presque l'unanimité. Mais la responsabilité du fils et de la mère, même si elle parait tout aussi limpide, me semble moindre que celle du père.
Qu'ils reçoivent tous les trois le même châtiment me semble donc injuste.
Pour la mère, qui n'a probablement pas eu son mot à dire dans cette histoire et qui a cherché à protéger son conjoint.
Pour le fils, pour qui l'espoir d'une réhabilitation, après 25 ans de prison, m'apparait bien mince.
Par ailleurs, je déplore que l'on puisse faire appel du verdict sans encourir d'autre conséquence que le fardeau financier que cela implique. Après tout, le criminel possède des locaux commerciaux dont la valeur dépasse les deux millions de dollars dont il n'aura pas besoin à sa sortie de prison.
Il me semble que les assassins qui font appel de leur sentence devraient, s'ils sont de nouveau reconnus coupables, recevoir une peine d'au moins 10 ans de réclusion supplémentaire.
Ce ne sera pas suffisant pour les dissuader de faire appel mais au moins, ils ne le feront plus impunément.

le '' il y a toujours ben un boutte "

3 commentaires:

RAINETTE a dit…

Bien d'accord et surtout heureuse de savoir que t'es pas encore mort !

jp a dit…

ils l'ont peut être "réanimé"

jp a dit…

pour rainette :

http://www.youtube.com/watch?v=3G-qAKmACDE